EN

Ouvrir vos contenus pédagogiques à des apprenants sur tous les continents

Les enjeux de la traduction dans le secteur de la formation sont aujourd’hui stratégiques. Qu’il s’agisse de l’accessibilité au savoir, que les projets multilingues soient purement altruistes ou liés à des objectifs de rentabilité, les nouveaux modèles d’apprentissage offrent des possibilités inédites à la grande communauté internationale des apprenants.

Ils nous font confiance

Vos attentes et objectifs

Échangeons sur vos projets

Conseil

Nous vous accompagnons et étudions en amont les tenants et aboutissants de votre projet sous l’angle de sa localisation multilingue.

 

Expertise

Notre longue expérience en matière de localisation de solutions informatiques nous confère une expertise particulièrement adaptée au e-learning.

Confidentialité

Nous assurons la protection de vos documents sources et cibles en garantissant une sécurité informatique renforcée et en signant des accords de confidentialité avec tous les intervenants du projet.

Qualité

Adéquation

Nous localisons l’ensemble de vos contenus et éléments techniques selon les spécificités culturelles de vos audiences.

 

Échangeons sur vos projets

Soumettez-nous votre projet de traduction pour obtenir un devis.
Nous vous répondons dans l’heure (aux horaires de bureaux).

Pour approfondir

Enseignement et traduction, une histoire de longue date

Si l’on s’en tient aux publications universitaires académiques, il y a bien longtemps que le domaine se prête à la traduction qui a ainsi directement contribué à l’essor des lettres et des sciences. Porté par une volonté de communiquer sur les travaux menés dans les établissements d’enseignement, le type de contenus à traduire a évolué, prenant plus récemment le chemin du marketing pour participer au rayonnement de ces institutions à l’international. De généralistes à spécifiques, les contenus des formations eux-mêmes sont de plus en plus traduits, répondant à une audience toujours plus connectée et disposée à l’autoformation.

Des formules de plus en plus variées et innovantes

Nous sommes aujourd’hui bien loin de la traduction de livres anciens. Les possibilités offertes sont immenses. Même si la qualité des contenus est très inégale, le savoir n’a finalement jamais été aussi accessible. Outre les contenus disponibles pour tout un chacun, Internet regorge aujourd’hui de services de formations disponibles sur diverses plates-formes. Des applications sur smartphones proposent même de devenir nos nouveaux professeurs.

Cette accessibilité est internationale à condition que les contenus soient adaptés. Compte tenu du travail réalisé en amont, l’investissement dans la traduction est faible au regard des bénéfices que peut représenter une audience significativement élargie. Avoir accès à une multitude de formations dans sa propre langue est bien évidemment plus engageant que dans une langue étrangère que l’on ne maîtrise pas ou peu.

Localisation de solutions e-learning

Cours en ligne et plates-formes de formation continue ont ouvert les portes de l’autoapprentissage mais constituent également un nouveau socle sur lequel entreprises et écoles peuvent véritablement compter.

Ces nouveaux supports sont une réalité de plus en plus prégnante dans les centres académiques, dans les entreprises et sur Internet. Il est désormais courant pour les entreprises d’avoir recours à des plates-formes LMS (« Learning Management System ») afin d’organiser les parcours de formation de leurs salariés. Quant aux organismes de formation à distance, ils proposent des portails e-learning pour toucher un plus grand nombre d’apprenants et assurer de meilleurs retours sur investissement.

La traduction de contenus pédagogiques relève de la pratique de linguistes spécialisés dans le domaine. La traduction de plates-formes réclame un expertise supplémentaire, propre à la localisation de solutions Web ou logicielles. L’interactivité induit en effet une dimension à prendre en charge sous un angle technique et demande une expertise que toutes les sociétés de traduction n’ont pas. (voir notre page sur la traduction IT).

Il n’est plus rare aujourd’hui de voir des plates-formes décliner leurs contenus en de nombreuses langues (anglais, espagnol, allemand, italien, néerlandais ou chinois simplifié) pour capter une audience plus large. Afin d’atteindre cet objectif, il est nécessaire de travailler votre référencement multilingue en finesse. N’oubliez pas que les requêtes de vos futurs élèves se feront dans leur langue maternelle ! (SEO multilingue)

La dimension culturelle dans l’apprentissage

L’adaptation culturelle dans le domaine de la formation est particulièrement importante. Outre les aspects pratiques que constituent l’adaptation des unités de mesures, de la monnaie, etc., la langue doit s’adapter aux pratiques du pays cible. Le ton choisi peut également être revu par rapport à celui de la langue source. On peut simplement évoquer l’anglais, souvent plus familier et qui aborde des sujets de façon plus ouverte que dans d’autres cultures (les questions d’argent par exemple). Il faut en outre penser aux pratiques professionnelles. Potentiellement tous les secteurs peuvent faire l’objet de formation, néanmoins la manière de mettre en place les formations peut varier d’un pays à l’autre et reposer sur des instances réglementaires ou institutionnelles qui n’ont rien à voir avec celles du pays de la formation à traduire.

Chaque apprenant doit pouvoir comprendre les enjeux de manière globale et en référence à son propre contexte. C’est pour cela qu’il est indispensable que les linguistes en charge des traductions soient bien natifs de la langue vers laquelle ils traduisent et qu’ils soient en contact au quotidien avec la culture du pays.

Investir de manière contrôlée dans des projets de traduction en tenant compte de l’opportunité que représente le marché du pays visé permet d’augmenter recettes et captation d’élèves de façon très significative. Anticiper l’approche multilingue de vos outils et formations permet par ailleurs de vous positionner comme une référence dans votre secteur.

Vous l’aurez compris, pour que votre démarche porte réellement ses fruits, la traduction doit être envisagée en tenant compte des multiples facteurs que nous venons d’évoquer.

Exemples de contenus concernés

Études de cas​

Enjeux et demande

Depuis plusieurs années, Version internationale est chargé par l’un de ses clients de traduire le logiciel d’un leader historique sur le marché du logiciel d’e-learning. Jusqu’à présent, les consignes linguistiques fournies par nos clients étaient très strictes et imposaient une langue sérieuse et normée, tant au niveau de la terminologie que du guide de style.

Cependant, la tendance à la gamification du secteur de l’e-learning a fait bouger les lignes, intensifiant la concurrence tout en imposant de nouvelles pratiques. Notre client a senti qu’il devait adapter son offre à la demande pour préserver sa clientèle et son image de marque. Nous avons donc reçu des consignes linguistiques totalement remaniées, nous obligeant à prendre un virage à 180° : remplacer le ton corporate du leader historique par un style plus jeune et ludique.

Réponse de VI

Ce changement total de niveau de langue et de terminologie nous a obligés à repartir de zéro sur ce compte, à changer toutes nos habitudes et à être très créatifs. Nous devions définir et adopter le style approprié : proposer des traductions davantage en adéquation avec les objectifs marketing de la société tout en évitant les dérapages qui pourraient être jugés non professionnels.

Nous avons réuni notre équipe de traducteurs, éditeurs et relecteurs, et défini de nouvelles consignes linguistiques. Nos linguistes spécialisés sur ce compte ont beaucoup échangé pour trouver le juste milieu. En effet, il n’était pas question de tomber dans l’écueil d’une langue trop relâchée et pouvant porter atteinte à l’image de marque de notre client. Cohésion d’équipe, inventivité et respect de la langue nous ont permis de relever ce défi haut la main.

Soumettez-nous votre projet de traduction pour obtenir un devis.
Nous vous répondons dans l’heure (aux horaires de bureaux).