EN

Communiquer clairement auprès de vos partenaires comme de vos clients

L’industrie est un secteur très internationalisé du fait du nombre d’intervenants impliqués. De la conception à la production et à la mise sur le marché, il n’est pas rare de voir deux à trois pays concernés et c’est sans compter les marchés cibles qui se trouvent en ligne de mire !

Ils nous font confiance

Vos attentes et objectifs

Échangeons sur vos projets

Facilité

Adéquation

Nous localisons l’ensemble de vos contenus et éléments techniques selon les spécificités culturelles et professionnelles de vos interlocuteurs.

Cohérence

Nos linguistes spécialistes intègrent également cet aspect essentiel et restent en veille sur ses évolutions.

 

Expertise

Nos linguistes sont toujours mobilisés selon leur domaine de spécialisation et ne laissent place à aucun doute vis-à-vis de leurs choix terminologiques. Nous pouvons à ce titre vous épauler sur la constitution de bases terminologiques techniques.

 

Transversalité

Confidentialité

Nous assurons la sécurité de vos documents sources et cibles en garantissant une sécurité informatique renforcée et en signant des accords de confidentialité avec quiconque est lié au projet de près ou de loin.

Échangeons sur vos projets

Soumettez-nous votre projet de traduction pour obtenir un devis.
Nous vous répondons dans l’heure ( aux horaires de bureaux ).

Pour approfondir

Une multiplicité de fournisseurs et de clients

Les chaînes de production, de transformation, d’assemblage et de transport sont très internationalisées. Souvent pour des problématiques de coût mais également de savoir-faire et dans certains cas, de localisation des matières premières. L’exemple le plus parlant à ce titre concerne l’industrie gazière/pétrolière, sans doute un des secteurs de l’industrie les plus mondialisés. Ce sont là les pays eux-mêmes qui sont aux manettes puisque les géants tels que la Russie et le Moyen-Orient, par le biais d’entreprises nationalisées, font des affaires aux quatre coins du monde intégrant dans leur sillon des pays comme le Brésil, le Mexique, la Norvège ou l’Algérie, autres acteurs également incontournables. Ces pays se lient ensuite avec le reste du monde répondant à une demande indispensable à l’échelle de la planète. On comprend bien pourquoi cette industrie est particulièrement prescriptrice de contenus multilingues.

La précision terminologique

Que l’industrie produise ou transforme, elle repose sur des techniques et des technologies de plus en plus pointues qui exigent, en matière de traduction, une précision linguistique de haut niveau. Les linguistes doivent ainsi être attentifs à la technicité des contenus, à la spécificité des produits de l’entreprise eut égard à son marché, à l’environnement réglementaire et au contexte culturel. Chacun de ces éléments concourt directement à la recette d’une traduction de qualité. Ils sont à traiter comme un tout indissociable.

Nos équipes veillent à ce que cette articulation soit respectée. Celle-ci est notamment validée par la phase d’édition des contenus :  la révision est confiée à un deuxième linguiste qui reprend le texte cible au regard du texte source, en veillant précisément à sa cohérence globale. Ces doubles lectures sont garantes d’une qualité optimum qui a notamment fait notre réputation.

Au cours de chaque projet, afin de bien cadrer la terminologie et d’anticiper tout problème de compréhension, partant du principe qu’il n’existe pas de « question bête », nous n’hésitons pas à vous interroger afin d’aborder le projet de traduction en toute clarté.

Enfin, il nous arrive de réaliser, de reprendre et de mettre en cohérence un travail de base terminologique sur demande d’un client. Il s’agit en général de disposer d’un référentiel cohérent en interne, à destination des équipes, pour la rédaction de contenus puis pour leur traduction. Ce travail souvent laissé de côté par manque de temps est pourtant très important. Il consolide le travail à venir et permet de s’assurer que tout le monde parle la même langue. Il met aussi en avant la terminologie propre à l’entreprise, celles qui constituent son identité et qui sont prioritaires sur celles de son marché. En savoir plus > base terminologique

La gestion des projets multilingues

Pour gérer des projets multilingues, il convient de les confier à une équipe de gestion de projets rompue à cet exercice ou bien d’avoir intégré en interne un localization manager qui veille à l’ensemble de la stratégie d’internationalisation des contenus de l’entreprise.

Il est indispensable de pouvoir garantir la cohérence entre langues, de restituer au plus juste l’esprit des documents sources et de respecter les mêmes instructions avec le même niveau d’engagement en ce qui concerne la qualité. Un seul interlocuteur pilote alors le projet et assure son aboutissement dans les meilleures conditions. C’est pour vous plus de sérénité et la possibilité de rester concentré sur votre cœur de métier.

Pouvoir vous adapter à chacun de vos interlocuteurs

Chaque pays, voire chaque région au sein d’un pays, possède sa propre langue, sa propre culture et ses propres codes. Et dans chacun, la population peut être segmentée par génération, profession, niveau social, etc. Cela fait de nombreux cas de figure ! Il faut donc que les linguistes sachent comment et à qui présenter votre contenu, en connaissant les spécificités de langage à employer. Votre document est destiné à des professionnels de votre secteur, à des juristes ou à votre cible commerciale ?

La localisation de vos contenus répond à ce besoin de précision. Nos linguistes traduisent toujours vers leur langue maternelle et sont en contact quotidien avec leur culture, avec l’actualité de leur pays. Ils savent à qui ils s’adressent et comment s’y prendre. Ils connaissent votre terminologie et s’emploient à faire comprendre vos outils, vos produits ou vos instructions avec la plus grande facilité.

Des volumes documentaires imposants

Le principal défi pour les entreprises industrielles consiste à gérer le large volume de documentations, de supports de formation, de contrats, de brochures commerciales et autres éléments de communication interne ou externe, technique ou non.

Quel que soit le contenu, la notion de cohérence est importante car tout écrit sorti de votre entreprise ou destiné à l’interne porte votre image de marque. Même s’il peut sembler qu’une fiche technique, un contrat ou un article soient bien différents, l’usage veut que l’on retrouve la preuve de votre identité. Comme nous l’avons vu, l’utilisation d’une terminologie bien définie y concourt directement. Lorsqu’elles sont importantes, l’organisation et la gestion de vos ressources documentaires sont en général prises en charge par une équipe bien identifiée dans l’entreprise. Outre le travail de référencement pour les documents dans la langue source, elle doit également veiller à la partie ressources traduites. C’est la plupart du temps cette équipe dans l’entreprise qui interagit avec les sociétés de traduction, parallèlement épaulée par les services juridiques ou marketing pour des demandes méritant parfois des instructions plus spécifiques.

Confidentialité

Enfin, la confidentialité et la sécurité de vos données est primordiale. On sait combien les entreprises industrielles sont sujettes à l’espionnage. Les enjeux sont parfois très stratégiques et vont jusqu’à concerner des problématiques de sécurité nationale.

Deux niveaux sont donc à vérifier :

Du côté des ressources mobilisées pour les traductions. Chez Version internationale nous faisons signer des accords de confidentialité à tous nos linguistes et partenaires. Nous en signons-nous-mêmes avec nos clients sur la base d’un document émanant au choix, de notre partie, ou de la leur.

Du côté informatique. Nous faisons appel à des fournisseurs réputés pour assurer la sécurité de notre infrastructure informatique et des données. Tout est ainsi hébergé sur le cloud via deux partenaires internationaux qui ont obtenu toutes les certifications de sécurité nécessaires et qui assurent tous les jours la sécurité informatiques d’entreprises majeures. Aucune donnée n’est stockée sur nos ordinateurs locaux.

Exemples de contenus concernés

Études de cas​

Enjeux et demande

Notre client, acteur industriel incontournable en Europe, commercialise des accessoires de piscines sur une dizaine de marchés européens. Chaque support commercial et technique fait l’objet d’une traduction en dix langues au minimum. L’équipe marketing, très occupée, souhaite se dégager de la coordination de prestataires et nous sous-traite la gestion multilingue de ses supports.

Nous devons ainsi assurer une qualité irréprochable dans dix langues différentes, notamment en allemand, source d’insatisfaction avec l’ancien prestataire. Assurer une gestion « zéro souci » : le client nous envoie son document en français et reçoit en retour la version finalisée des dix documents traduits.

Réponse de VI

Nous avons réalisé un audit des besoins réels de cette entreprise en matière de traductions et avons
mis en place une méthodologie dans chaque langue.
Nous avons ainsi constitué des bases terminologiques pour assurer la cohérence terminologique pour
tous les produits. Afin de réaliser des économies sur les volumes, nous avons proposé d’intégrer dans le processus de traduction des outils de TAO (« outils d’aide à la traduction »), permettant de recycler des traductions déjà effectuées et validées. Enfin, nous avons mis en place un processus de validation simple pour le client.
Client satisfait de la qualité obtenue dans toutes les langues, des bénéfices économiques constatés avec la mise en place de la TAO et des délais de réalisation bien plus courts par rapport au précédent
prestataire.

Soumettez-nous votre projet de traduction pour obtenir un devis.
Nous vous répondons dans l’heure (aux horaires de bureaux).