Agence de traduction Lyon : Traduire un fichier PDF :  bonnes pratiques et règles essentielles

traduire un fichier pdf

Traduire un fichier PDF :  bonnes pratiques et règles essentielles

Nombreuses sont les demandes émanant de nos clients pour la traduction de leurs fichiers PDF. Le format PDF est en effet l’un de ceux qui nous est le plus couramment adressé.

 

La question rituelle de nos chefs de projet lorque vous nous demandez de traduire un fichier PDF vous est alors posée : « Disposez-vous du fichier source ? »  Une question qui peut troubler celui qui n’évolue pas dans le monde de la traduction – quelle différence cela fait-il ? 

 

Voici, en quelques lignes, pourquoi nous réclamons toujours le fichier source avant de traduire un fichier PDF.

  

 

Un fichier PDF, qu’est-ce que c’est ?

 

Le format PDF – abréviation de Portable Document Format – a été créé par la société Adobe Systems pour présenter et échanger des documents en toute sécurité, indépendamment du logiciel, du matériel et du système d'exploitation utilisés.


Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page : https://acrobat.adobe.com/fr/fr/acrobat/capabilities.html

 

 

Pourquoi utiliser ce format ? Quels sont ses avantages ?

 

L’atout principal d’un fichier PDF est son format universel : nul besoin d’un logiciel spécifique pour visualiser son contenu. Il est rendu lisible par le logiciel gratuit et téléchargeable Adobe Reader, que l’on travaille sur un Mac ou un PC. Un fichier PDF peut donc être consulté et lu par tous. 

 

Son deuxième avantage réside dans la protection du document transmis : il ne peut être modifié que par son propriétaire. Un intérêt de taille dès lors qu’il s’agit de transmettre des factures, des bons de commandes, des CV…Lorsque vous enregistrez votre document ou votre image au format PDF, vous êtes certain de le faire apparaître sur l’écran du destinataire exactement comme vous le vouliez et l’avez élaboré. Le PDF est l’image d’une page ou de plusieurs pages où texte, images, tableaux… sont rassemblés dans un fichier unique, et sont figés. Il peut, en outre, être signé électroniquement.

 

Troisième caractéristique intéressante : le poids du fichier PDF. Nettement moins volumineux que les fichiers ayant servis à le créer, le PDF permet un envoi et un stockage des documents beaucoup plus avantageux.

 

 

Peut-on manipuler un fichier PDF en vue de sa traduction ?

 

Si un fichier PDF n’est pas modifiable, il existe toutefois des possibilités de modification limitées avec le logiciel Acrobat ou avec d’autres éditeurs. Encore faut-il que le PDF ne soit pas envoyé en mode protégé. Il n’en reste pas moins que ces possibilités sont insuffisantes pour permettre la traduction du document.

 

 

Alors, comment traduire un fichier PDF ?

 

Idéalement, les traducteurs devraient pouvoir travailler directement dans le document source, c’est-à-dire, dans le document où le texte, les images, les tableaux… ont été créés initialement. Si vous n’êtes pas en possession de ce fichier source, nous pouvons malgré tout intervenir en convertissant votre fichier PDF. De nombreuses méthodes existent pour convertir un fichier PDF, notamment en utilisant Word 2016 ou des logiciels de conversion comme SolidConverter, PDFConverter… 

 

Mais il est certain que des problèmes apparaîtront car bien souvent, la conversion ne restitue pas correctement le texte. Parmi les exemples courants d’erreur de retranscription, citons : 

 

  •          la différenciation entre le 'I' majuscule' (Inde), le chiffre '1' ou le 'l' minuscule (lumière),
  •          la différenciation entre 0 (zéro) et la lettre 'O' (Oscar),
  •          un saut de ligne inséré à la fin de chaque ligne à la place d’espace, ce qui entraîne la division des phrases,
  •          les tableaux transformés en boîtes de texte mal alignées.

 

Par ailleurs, lorsque le fichier PDF est l’image d’un texte, il est impossible de procéder à une conversion. Le seul recours consiste à faire appel à l’OCR (Optical Character Recognition), ROC en français. Ce processus inclut une numérisation des pages suivie d’une reconnaissance des caractères multipliant là encore les problèmes d’identification évoqués ci-dessus. 

 

Enfin, dans certaines situations, la refrappe du texte dans Word peut être la seule solution envisageable pour la traduction. C’est le cas lorsque la qualité de l’impression est mauvaise. Et ce n’est pas anecdotique ! Il est aussi important de signaler que ces étapes sont indispensables si l’on veut utiliser les outils d’aide à la traduction. Ces traitements sont consommateurs de temps. Ils engagent un effort de correction non négligeable pour obtenir un résultat fidèle et conforme à la qualité visuelle du document original. 

 

Et… si ces processus sont gourmands en temps et en attention, ils impliquent des coûts supplémentaires. Ainsi donc, lorsque nous vous demandons le fichier source ayant servi à créer un fichier PDF, il faut le dire et le redire : c’est pour vous, une économie de temps et d’argent couplée à la garantie d’un travail de qualité ! 

 

 

 

 

Si vous avez un fichier PDF à traduire, nous pouvons vous aider à trouver la meilleure solution – il vous suffit de nous nous contacter !

 

Contact & devis gratuit