EN

Comment faire traduire vos documents marketing ?

Chaque type de traduction a ses spécificités. La traduction marketing n’échappe pas à la règle. Vous ne savez pas par où commencer pour faire traduire vos documents marketing ? Nous sommes là pour vous aider !

Collaborez avec vos prestataires linguistiques pour définir vos personas

L’un des principaux enjeux de la traduction marketing ? L’adaptation culturelle. Il est donc important pour vous de définir vos personas dans chaque culture cible. Le mot « persona » ne vous dit rien ? Il s’agit du profil type de votre client idéal, c’est-à-dire la personne qui achètera votre produit ou votre service. Pour convertir vos prospects, vous devez comprendre qui ils sont, quels sont leurs besoins et quels sont leurs comportements. Définir vos personas revient à définir votre audience cible afin d’affiner votre stratégie marketing. Vous l’avez certainement déjà fait dans votre principal pays cible pour établir votre stratégie de contenu. Vous devez également faire ce travail pour toutes les cultures ciblées par votre campagne. Votre persona appartient-il à la même catégorie d’âge dans tous vos marchés cibles ? A-t-il les mêmes habitudes d’achat ? À vous de le déterminer, et promis, nous vous aiderons dans cette tâche !

Pensez à adapter votre stratégie SEO

Vous essayez d’adapter votre campagne à votre public sur le plan culturel. Pour cela, vous devez également adapter votre stratégie de référencement naturel. En effet, en ciblant des requêtes précises avec votre contenu, vous obtiendrez du trafic plus qualifié et de meilleures conversions. Pour optimiser votre stratégie digitale internationale, ne vous contentez pas de faire traduire vos documents et vos mots clés ! Vous devez entièrement repenser votre approche dans chaque culture cible en prenant en compte les moteurs de recherche les plus utilisés, les sites web locaux populaires à fort trafic, les tendances en matière de réseaux sociaux, etc. Examinez également la stratégie de vos concurrents afin d’en tirer des enseignements. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour qu’il analyse les pages web concurrentes, vous conseille sur les mots clés les plus pertinents et vous épaule tout au long de votre parcours. Cette étape, de même que la précédente, est un prérequis indispensable pour poser les bases d’une stratégie de contenu efficace.

N’hésitez pas à sauter le pas de la transcréation

Si votre contenu présente de nombreuses spécificités (campagne publicitaire ou slogan par exemple), la transcréation peut être un choix judicieux. On la confond parfois avec la simple traduction marketing, mais de quoi s’agit-il exactement ? C’est un processus d’écriture créative et adaptative propre au domaine marketing. Ainsi, son nom est le résultat de l’association des mots « translation » et « creation ». Elle consiste à s’éloigner pleinement de la source pour retranscrire le message de la marque comme s’il avait été rédigé dans la langue cible. Un exemple assez simple et parlant : vous avez sûrement vu passer les bouteilles de Coca-Cola portant des prénoms dans le cadre de la campagne marketing personnalisée de la marque. Ces prénoms ne peuvent évidemment pas être les mêmes dans les différents pays où est commercialisée la fameuse boisson. Ainsi, en France, les prénoms affichés étaient les plus courants chez les 15-29 ans selon l’Insee. Ce qui peut sembler anodin nécessite donc un travail en amont dans chaque culture cible. La transcréation suit en général un processus assez normé : le client fournit un brief pour donner des informations sur sa marque, ses valeurs, le ton à adopter et les émotions à véhiculer. Le traducteur, dont les compétences sont ici plus proches de celles d’un copywriter, remplit ensuite un document en formulant plusieurs propositions. Il fournit ensuite une back translation de chaque alternative, c’est-à-dire qu’il la retraduit dans la langue source, puis il justifie ses décisions à l’aide de commentaires. L’objectif ? Permettre au client de faire son choix en ayant tous les éléments en main.

La transcréation, de par ses spécificités, implique un coût plus élevé, mais vous permettra d’être pertinent au regard de votre cible, et fidèle au message et à l’esprit que vous souhaitiez véhiculer. En revanche, si un décalage culturel était identifié, il serait conseillé de réécrire et non plus de traduire votre propos en l’adaptant aux spécificités de votre cible. En effet, de l’incompréhension, à l’insulte, en passant par la maladresse, il n’y a parfois qu’un pas…

Évitez les écueils dus à une mauvaise traduction marketing

Tous ces efforts valent bien leur coût ! Une mauvaise traduction marketing peut vous coûter très cher. Tout d’abord, pensez aux contraintes éventuelles qui peuvent avoir un impact sur la mise en page de votre documentation, notamment les limites de caractères. En effet, le taux de foisonnement entre les langues peut rendre une traduction plus longue que votre texte d’origine. Ce terme ne vous est pas familier ? Il s’agit de la différence de volume entre le texte source et sa traduction. Par exemple, un texte anglais traduit en français est généralement 20 % plus long dans la langue cible. Pensez-y afin de ne pas faire de concessions sur la lisibilité ! Vous devez également adapter vos images et visuels à votre audience cible. Un exemple auquel nous avons été confrontés récemment chez Version Internationale : une campagne contenant des images de personnes dénudées. Après vérification auprès de nos partenaires, nous avons conclu que ces images ne seraient pas bien reçues dans tous les pays et en avons informé notre client. Autre preuve de l’importance de la transcréation : un slogan raté peut avoir des conséquences désastreuses. C’est ce qui est arrivé notamment à la banque HSBC en 2009. Son slogan « Assume nothing » (« Ne présumez de rien », « Ne laissez rien au hasard ») est devenu « Do nothing » dans de nombreux pays. La société a bel et bien dû assumer son erreur, pour la modique somme de 10 millions de dollars…

De nos jours, si vous souhaitez prendre une longueur d’avance sur vos concurrents, vous devez respecter des codes de rédaction exigeants pour votre documentation marketing. Traduire pour le marketing c’est réussir à adapter le message à l’univers et à l’audience de la marque afin d’en restituer le ton et l’intention. Alors, n’hésitez pas à faire appel à un partenaire de confiance pour déployer vos campagnes à grande échelle tout en évitant les obstacles qui se dressent sur votre chemin !

Voir aussi

Catégories

Soumettez-nous votre projet de traduction pour obtenir un devis.
Nous vous répondons dans l’heure (aux horaires de bureaux).